bratata
A+ A- A

logovide-150px

 

Réseau des bibliothèques de la COPAMO

Pour des raisons techniques indépendantes de notre volonté, l'affichage des couvertures de document n'est actuellement plus disponible sur notre site Internet. Une recherche de solution est en cours.
Veuillez nous excuser pour la gêne occassionnée.

Là où les chiens aboient par la queue

Auteur(s)Bulle, Estelle-Sarah (Auteur)

Titre(s)Là où les chiens aboient par la queue / Estelle-Sarah Bulle.

Editeur(s)Paris : L. Levi, 2018.

RésuméDans la famille Ezechiel, c'est Antoine qui mène le jeu. Avec son "nom de savane", choisi pour embrouiller les mauvais esprits, ses croyances baroques et son sens de l'indépendance, elle est la plus indomptable de la fratrie. Ni Lucinde ni Petit-Frère ne sont jamais parvenus à lui tenir tête. Mais sa mémoire est comme une mine d'or. En jaillissent mille souvenirs-pépites que la nièce, une jeune femme née en banlieue parisienne et tiraillée par son identité métisse, recueille avidement. Au fil des conversations, Antoine fait revivre pour elle l'histoire familiale qui épouse celle de la Guadeloupe depuis la fin des années 40 : l'enfance au fin fond de la campagne, les splendeurs et les taudis de Pointe-à-Pitre, le commerce en mer des Caraïbes, l'inéluctable exil vers la métropole... Intensément romanesque, porté par une langue vive où affleure une pointe de créole, Là où les chiens aboient par la queue embrasse le destin de toute une génération d'Antillais pris entre deux mondes. Premier roman.

Sujet(s)Guadeloupe (histoire)

Du même auteur
Slide à la main possible dans le tableau
Exemplaires
BibliothèqueSupportCoteSectionLocalisationUtilisationSituationDate retourMarqueur
SoucieuLivreR BULLAdulteRomansPrêt normaldisponible
St-Maurice-sur-DargoireLivreR BULAdulteRomansPrêt normaldisponible
MornantLivreR BULAdulteRomansPrêt normaldisponible

Note Babelio

Source : Babelio

Podcasts

Source : Babelio

Biographie

Source : Wikipédia
Chargement en coursChargement en cours...

Note (0)

0 votant

Note de la notice : 

Commentaires (0)

Aucun commentaire